Ce que je vous promets:

  • Je vous propose une médecine anti âge dans sa globalité, pour obtenir des résultats qui s’inscriront dans le long terme.

 

  • Je mets à votre disposition un niveau de compétences extrêmement pointu, en me tenant informée en permanence des dernières innovations en terme de produits, d’instruments, de techniques, de matériels.

Ceci est valable pour moi-même, comme pour mon personnel.

 

  • Je vous apporte une sécurité absolue et systématique, qui se traduira par la mise en place de règles très strictes, sur le plan de la sécurité sanitaire, de la prévention des infections, et du suivi post-acte.

 

  • Je serai à votre écoute, afin de choisir avec vous les solutions les plus appropriées à vos souhaits.

 

  • Je mettrai en oeuvre tout mon sens artistique, afin que vous retrouviez sur votre visage la beauté de votre âme…

 

  • Pour finir, mon préoccupation permanente est d’écouter et de comprendre vos désirs, de vous apporter de vrais résultats, tout en préservant le naturel, afin de vous prodiguer du bien-être, et/ou une meilleure estime de vous-même…   Parce qu’un visage bienveillant et reposé facilitera les rapports humains…

Qu'est-ce que la Médecine "Morphologique, Esthétique et Anti-âge"?

LA MEDECINE : "PRIMUM NON NOCERE"

hippocrate

 

 

C'est l'adage que nous a légué le Père Fondateur de notre science en 410 av JC, Hippocrate, qui définit ainsi le but de la Médecine dans son traité Des Epidémies : "avoir, dans les maladies, deux choses en vue : être utile ou du moins ne pas nuire "

 

Plus que dans toute autre spécialité, nous les médecins et chirurgiens de l'ésthétique, dont le propos n'est pas de "guerrir" un trouble mettant en jeu le pronostic vital ou l'intégrité biologique de nos patients mais de "soigner" une souffrance issue de préoccupations d'ordre esthétique, nous devons garder cet enseignement vivant dans chaque geste de notre pratique.

 

La Médecine Esthétique se distingue de la Chirurgie Esthétique par le fait qu'elle se propose de corriger la morphologie de nos patients sans effraction chirurgicale autre que la pénétration d'une aiguille dans la peau.(photo : buste d'Hippocrate - Rubens)

 

 

L'ESTHETIQUE

hegelAu sens philosophique selon Hegel et Baumgarten l'esthétique est "la science des sensations agréables" ce qui suppose, par l'emploi du terme de science, qu'elle est codifiable et parfaitement définie. Ce n'est pas la notion qu'il nous faut retenir dans notre définition car nos "préoccupations morphologiques", en dehors d'aanomalies ou de dysymétries patentes, ne sont pas guidées par le regard que les autres portent sur notre "personne", mais par la perception que nous avons nous même de notre propre image corporelle.

 

L'Esthétique dont il est question ici est une notion purement individuelle et subjective, construite à travers notre perception, notre vécu, et qui bien que nourrie par les normes sociales et culturelles, ne peut se résumer à une notion consensuelle, un standard.

 

Nous sommes beaux quand nous nous trouvons beaux, quand nous aimons ce que nous sommes, le regard des autres est sensible à cette "sérénité", à cette "plénitude" qui ne dépendent pas de la forme d'un nez, du galbe d'une bouche ou de la courbe d'un sourcil, mais d'un "amour de soi" qui brille au fond de nous.

 

"La Beauté vient de l'Intérieur".(photo : Hegel- portrait)

 

 

LA MEDECINE MORPHOLOGIQUE

 

Le défaut d'acceptation de sa propre physionomie, que nous nommons pompeusement "dysmorphophobie", peut se présenter à des wiredegrés divers : du simple "complexe" leger et occasionel sans conséquence, aux troubles obcessionnels pathologiques graves, en passant par la préoccupation constante pour ce qui est vécu comme une "anomalie" et qui altère l'image de soi, la confiance en soi et peut entraver la réalisation sociale, la carrière professionnelle ou la vie sentimentale et sexuelle de la personne.

 

Chacune de ces situations s'accompagne d'une souffrance, 
Il n'appartient pas au médecin morphologue de "juger" du bien fondé des demandes qui lui sont adressées par ses patients tant, nous l'avons vu, la notion d'esthétique est subjective et propre à chacun; mais ces demandes sont toujours déclenchées par une souffrance et le rôle du médecin morphologue est avant tout de tenter de réduire cette souffrance et de ramener son patient vers un état de "bien-être". 

 

Comme dans toute autre spécialité l'habilité technique et les connaissances médicales sont essentielles, mais la dimension "humaine" et les qualités "psychologiques" en sont indissociables pour le médecin morphologue qui doit considérer son patient dans sa "totalité".

 

La médecine morphologique est une médecine holistique.

 

En conclusion de tout ce qui vient d'être dit : LA MEDECINE MORPHOLOGIQUE DOIT ETRE UNE MEDECINE DOUCE

L'art et la science unis pour votre beauté.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Janick Enjelvin